La plupart de mes clients ont des problèmes digestifs, que ce soit la constipation, des douleurs abdominales, des intestins irritables ou tout simplement le fait de se sentir un peu ballonné après un repas. Peu importe la gravité de la question, il existe au moins 5 étapes simples pour aider votre corps à digérer les aliments. Alors, si votre ventre est en détresse, vous êtes au bon endroit.

n ° 1 : 

En macrobiotique, il y a une « devise » valable bien au delà du cadre de ce régime alimentaire particulier : « Mangez ce que vous buvez et buvez ce que vous manger » Je l’ai déjà dit et je le dirai encore, mais la meilleure moyen et le plus élémentaire pour améliorer votre digestion aujourd’hui est de vous assurer que vous mâchez bien vos aliments jusqu’à ce que vous puissiez l’avaler comme un liquide. Bon, sans aller jusque là au départ, commencez déjà par mâcher votre bouchée 10 fois. Le fait de garder en bouche et de mâcher légèrement vos boissons active également les enzymes digestives dans la bouche pour préparer votre estomac à absorber les éléments nutritifs de vos si bons et si sains aliments ! Cela semble simple, mais beaucoup d’entre nous sont si prompts à manger qu’ils prennent à peine le temps de mâcher les aliments.

n ° 2

Respectez au mieux les associations alimentaires suivantes :

  • Dissocier les produits acides des céréales et farineux : l’acidité inhibe l’enzyme salivaire débutant la digestion des farineux.

    par exemple : tomates cuites et pâtes, ou vinaigrette puis riz/pâtes. Bref dites bye bye aux pâtes à la sauce tomate et aux salades de riz à la vinaigrette.

  • Dissocier les protéines animales des farineux : la digestion en milieu acide (l’estomac) de la protéine bloque instantanément celle de l’amidon. Par exemple : viandes et pâtes

Donc si vous avez bien compris ces deux associations à éviter, vous savez maintenant qu’on fait une croix sur la spaghetti-bolo. Du moins vous aurez pleine conscience en dégustant ce bon p’tit plat que votre digestion sera lente et lourde!

  • Ne mangez pas vos fruits en fin de repas.  Le meilleur moment pour consommer les fruits est 30min. avant le repas ou au moins trois heures après celui‐ ci. Le fruit est digéré en quelques minutes dans l’intestin et ne reste pas dans l’estomac. S’il est piégé car consommé en fin de repas, il entraîne fermentations acides, gaz et divers troubles digestifs. Si vous tenez à votre petite dose sucrée, vous pouvez pencher pour de l’ananas, ou encore une compote de pommes.

n ° 3

Des fibres. Les fibres,  en particulier celles provenant des légumes, nous demandent plus de temps à mâcher ce qui aide à stimuler nos sucs et enzymes digestifs afin qu’ils puissent mieux travailler!  on favorise donc aussi les aliments complets car cela revient à consommer moins d’ “énergie-dense”.  Le même volume d’un aliment complet contient des fibres, ainsi il apporte moins de calories que le même volume du même aliment raffiné.

n ° 4

Ne mangez plus votre fruit en fin de repas, consommez plutôt les fruits au petit-déjeuner ou en collation à 11h ou à 16h. Le fruit a une digestion rapide et est digéré en quelques minutes dans l’intestin et ne reste pas dans l’estomac. Consommée en fin de repas, il se retrouve piégé dans l’estomac à attendre que les autres aliments soient digérés. Ainsi, il entraîne fermentations acides (sécrétion de sucres et d’alcool), gaz et divers troubles digestifs.

Concrètement : prenez votre fruit 30min avant le repas ou 3 h après. Et si vous tenez absolument a cette petite note fruitée en fin de repas, optez pour la compote de pommes (avec la cuisson les fibres seront solubles).

n ° 5

Frugalité. Ne manger pas jusqu’à vous faire péter le ventre, laisser un peu de place dans votre estomac. Souvent, je vois mes clients qui ont tellement faim qu’ils mangent trop vite, ce qui signifie donc qu’ils ne mâchent pas bien. Ils mangent trop vite, donc ne se sentent pas rassasier donc se resservent! Cercle vicieux qui cause des troubles de digestion directement après les repas. Manger en conscience, en prenant des pauses, et en vous assurant que votre nourriture est bien mâchée peut aider énormément.

 

favicon

La minute Slow

  • Ajoutez du vinaigre de cidre à vos repas. Il contient des bactéries vivantes (à savoir des probiotiques) en raison de son processus de fermentation, ce qui est une bonne chose pour notre digestion. Essayez d’ajouter 1 cuillère à soupe dans une sauce à salade par exemple, pour ses bienfaits pour la santé, mais aussi pour sa délicieuse saveur.
  • Mangez au moins une assiette de crudités par jour ou par repas, en debut de repas. Leurs vitamines et enzymes sont disponibles et « vivants », et favorisent également la digestion.

    ET VOUS …
    Avez-vous jamais souffert de problèmes digestifs? Quels sont-ils et avez-vous essayé l’un de ces conseils ci-dessus pour améliorer votre digestion? Je serai ravie de les entendre. Partagez ci-dessous et partager des plats conviviaux et digestifs que vous aimez sur Instagram avec #takeitslow. Soyez acteurs de votre santé!

FacebookPinterest
FacebookPinterest