En alimentation vivante; les algues ont une place de choix et se veulent parfois indispensables. Une des manières les plus simples de les consommer est sous forme de Tartare d’algues. On les trouve facilement dans les boutiques bio mais il est tellement simple de les faire soi même que l’on ne résiste pas à l’envie de les twister selon nos goûts personnels et de sortir le blender.

les bienfaits des algues

Leur notoriété est faible et pourtant leurs richesses en nutriments est insoupçonnée. Ces végétaux, les plus anciens de notre écosystème, sont des stars de l’assiette healthy.

La plus connue est la nori, que l’on retrouve autour des makis japonais. Mais cette dernière a plein de copines : la laitue de mer, la wakamé, le kombu, la dulse, le spaghetti de mer, pour les plus connues.

En naturopathie, nous aimons utiliser la Kombu par exemple. En effet, nous l’ajoutons aux bouillons et eaux de cuissons des choux et des légumineuses dont elle réduit le temps de cuisson et évite les ballonements.

Avant de nous plonger dans la recette du tartare d’algues, découvres leurs richesses.

article algues

Une quantité importante de protéines

Le taux de protéines des algues est très élevé, ce qui en fait un atout majeur au quotidien, surtout pour les végétarien.nes et les vegan.

Elles contiennent les 8 acides aminés essentiels et sont donc une source de protéines complète ce qui est assez rare chez les végétaux. Cette caractéristique est sans doute la plus importante car la qualité des protéines des algues font qu’elles sont également très digestes  ce qui économisera de l’énergie à notre corps. Cette énergie pourra alors être utilisée pour d’autres fonctions. Les protéines des algues sont également très bien assimilées par notre organisme.

Une richesse en minéraux

Les algues regorgent d’iode, le minéral indispensable au bon fonctionnement des glandes thyroïdiennes. Elles permettent, en effet, de faire face à un éventuel déficit en iode, elles sont également très riches en fer, en zinc, manganèse, cuivre, magnésium et en calcium.


Un bon apport d’acides gras insaturés

Les algues fournissent beaucoup de bons acides gras polyinsaturés (les fameux AGPI), et en particulier des Oméga 3 (EPA et DHA), bénéfiques pour le système cardiovasculaire et pour le système nerveux.

Riches en antioxydants

Les algues protègent le système cardiovasculaire et aident à lutter contre les virus et le vieillissement prématuré des cellules. Les algues peuvent contenir différents antioxydants tels que des caroténoïdes, et des flavonoïdes.

Elles sont riches en fibres

Les ’algues fraîches peuvent contenir jusqu’à 8 % de la quantité de fibres recommandée quotidiennement et les algues séchées contiennent de 35 à 50 % de leur poids sous forme de fibres. Les aliments riches en fibres sont rassasiant et favorisent une bonne digestion.

Comment les consommer ?

Malgré leurs senteurs iodées, les algues n’ajoutent pas forcément une saveur marine aux plats. Bien souvent elles se révèlent être de véritables exhausteurs de goût amplifiant les saveurs des autres ingrédients. Elles se consomment rarement seules comme on mangerait un plat de légumes, mais viennent principalement en complément pour aromatiser les mets.

Les algues se dégustent crues, al dente, ou cuites.

De préférence fraîches conservées dans du sel marin, elle se conservent ainsi 6 mois, mais doivent être dessalées avant toute utilisation.

Desséchées, elles peuvent être réhydratées avant usage. On pourra les utilisées telles que parcemées sur les plats ou dans une recette de tartare d’algues

Evitez de les ramasser sur les plages, elles peuvent contenir des polluants (métaux lourds…) 

la recette

AuteurgwenaelleCatégorie, , DifficultéFacile

Portions1 portion
Préparation5 minsTemps total5 mins

 5 c-à-s d'algues en paillettes
 4 cornichons
 5 petits câpres
 3 c-à-s d'huile d'olive
 1 c-à-s de citron
 ½ oignon
 1 cm de gingembre frais

1

Peler le gingembre (à la cuillère pour ne pas gâcher)

2

Déposer tous les ingrédients dans un petit robot mixeur à lame en S et mixer

3

Verser le tout dans un pot se fermant hermétiquement et conserver jusqu'à 5 jours au réfrigérateur

Ingrédients

 5 c-à-s d'algues en paillettes
 4 cornichons
 5 petits câpres
 3 c-à-s d'huile d'olive
 1 c-à-s de citron
 ½ oignon
 1 cm de gingembre frais

Instructions

1

Peler le gingembre (à la cuillère pour ne pas gâcher)

2

Déposer tous les ingrédients dans un petit robot mixeur à lame en S et mixer

3

Verser le tout dans un pot se fermant hermétiquement et conserver jusqu'à 5 jours au réfrigérateur

Tartare d’algues maison

FacebookPinterest
FacebookPinterest