Quels aliments faut-il éviter pour commencer à diminuer une inflammation dans le corps, et quels sont les 20 aliments que je vous recommande de consommer pour combattre l’inflammation.

Les régimes anti-inflammatoires sont devenus très populaires au cours des dernières années. Si vous souhaitez manger pour une meilleure santé sur le long terme, alors réduire l’inflammation est essentiel.

Comme je l’ai mentionné dans la première partie de cette article de blog, l’inflammation dans le corps peut contribuer à provoquer de nombreuses maladies chroniques invalidantes telles que la polyarthrite rhumatoïde, la maladie d’Alzheimer, le cancer, les MICI (maladies inflammatoires chroniques intestinales), les maladies auto-immunes, les maladies cardiaques et plus encore.

Alors que les aliments transformés semblent le choix le plus facile au premier abord, ils épuisent votre santé sur le long terme. Développer un plan d’alimentation saine peut parfois sembler difficile, mais comme tout ce qui est nouveau, cela devient une seconde nature au fil du temps. Le bénéfice en vaut la chandelle – avec un régime alimentaire approprié, vous pouvez adopter une attitude pro-active contre l’inflammation, le vieillissement et la maladie en incorporant dans votre vie des aliments non transformés, complets.

Voici maintenant une liste de 20 aliments combattant l’inflammation

  • Les légumes verts à feuilles comme le chou frisé (le Kale) sont une incroyable source de vitamine K qui est un nutriment clé pour aider à réguler le processus inflammatoire. Les légumes verts à feuilles sont également riches en antioxydants et en flavonoïdes anti-inflammatoires qui aident à rétablir la santé cellulaire.
  • Les herbes fraîches et les épices comme la coriandre sont riches en folates (Vitamine B9), vitamines B6, C, A, K, en fer et en manganèse. Elles possèdent des propriétés anti-inflammatoires, anti-septiques et anti-microbiennes, et aident à contrôler le niveau de sucre dans le sang. Une autre herbe est la sauge qui a antiseptique, anti-microbienne, antibiotique, aux propriétés anti-inflammatoires et est riche en antioxydants.
  • Les piments sont une excellente source d’antioxydants et de minéraux comme le potassium, le manganèse, le fer et le magnésium. Ils ont des propriétés antibactériennes, anti-cancérogènes et anti-diabétique. Ils agissent également comme un soulagement de la douleur naturelle, la congestion, combattent l’inflammation et ont de nombreux avantages cardiovasculaires.
  • Ail et oignons: l’ail est fortement recommandé dans le traitement de l’inflammation chronique et est connu pour être un combattant des maladies. Les oignons contiennent également beaucoup de quercétine, un puissant antioxydant qui peut aider votre corps à lutter contre l’inflammation.
  • Le gingembre peut être ajouté aux plats sucrés et salés. C’est un aliment bénéfique à ajouter aux plats car il aide à réchauffer le corps, soulage les nausées et le mal des transports, réduit l’inflammation et la douleur, soulage les maux de tête, élimine le gaz, aide à nettoyer le système lymphatique et contribue également à éliminer les toxines accumulées dans le corps.
  • La cannelle est si bénéfique; elle est non seulement anti-inflammatoire, elle aide à lutter contre le diabète, elle stimule le système immunitaire, contient des antioxydants, elle est anti-microbienne, aide à se défendre contre le déclin cognitif, empêche le candida et contient même du calcium, du fer, du magnésium, du cuivre, du manganèse, de la vitamine K et des fibres.
  • Le curcuma est un antiseptique naturel, un des plus puissant anti-inflammatoire naturel, il améliore la digestion, accélère la guérison des plaies, aide à purifier le sang, aide à prévenir les gaz et les ballonnements, guérit les ulcères d’estomac, améliore la peau, aide au métabolisme des graisses et bien plus encore. Si vous voulez tirer le meilleur parti de curcuma, il doit être mangé avec une source de graisse, car le curcuma est soluble dans la graisse, avec le poivre noir, ce qui contribue également à augmenter l’absorption des propriétés anti-inflammatoires contenues.
  1. Les aliments fermentés devraient être en tête de votre liste d’aliments contre les inflammations. Ils sont anti-inflammatoires superstars pour de nombreuses raisons parce qu’ils construisent l’immunité et aident à contrôler les infections qui sont souvent une cause sous-jacente de l’inflammation.
  2. Les Myrtilles: non seulement elles sont délicieuses et rendent tous les smoothies incroyables, mais elles sont bourrées d’antioxydants et riches en potassium et en vitamine C. Plus la baie est foncée, plus les antioxydants et les propriétés anti-inflammatoires!
  • Les plantes adaptogènes sont fantastiques pour aider votre corps à s’adapter et à faire face à tout stress que vous rencontrez.
  • Les avocats sont une excellente source de graisses saines, d’antioxydants et de propriétés anti-inflammatoires.
  • L’huile d’Inca Inchi est incroyablement riche en antioxydants, en vitamine E et A, c’est un grand stimulant immunitaire et une grande source d’acides gras oméga 3 qui aident à réduire l’inflammation dans le corps. L’huile d’Inca Inchi est une excellente huile de base pour le pesto, les vinaigrettes et la mayonnaise. Vous pouvez également l’utiliser comme un hydratant pour nourrir votre peau.
  • Les fruits de mer et les poissons d’eau froide tels que le saumon, les sardines, le maquereau et le thon sont connus pour leurs effets anti-inflammatoires. Ces poissons contiennent tous des acides gras oméga 3, qui maintiennent les cellules saines en les gardant fluides et flexibles. Cette souplesse leur permet de s’adapter aux besoins et aux environnements changeants et de garder l’inflammation à distance.
  • La betterave contient de fortes propriétés anti-inflammatoires. Grâce à une forte concentration de bétaïne, les betteraves diminuent les taux de protéine C-réactive (CRP), qui est un marqueur de l’inflammation chronique et des maladies cardiaques.
  • Viandes biologiques élevées en plein air : il est toujours préférable de manger des viandes sans hormones, avec des animaux nourries à l’herbe. En mangeant des viandes de haute qualité, vous constaterez que vous souffrez moins d’inflammation parce que vous n’avez pas ingéré les produits chimiques des animaux transformés et inhumainement élevés. Lorsque vous mangez des viandes transformées, vous courez le risque d’inflammation en raison des produits chimiques qu’ils ont utilisé dans leur production.
  • Les graines de Chia sont une autre grande source végétale d’acides gras oméga 3, de fibres et une source naturelle de calcium, de magnésium, de potassium, de phosphore, de fer et de zinc.
  • Le thé vert a de nombreux avantages dus à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, en particulier une substance appelée épigallocatechine-3-gallate (EGCG). L’EGCG inhibe l’inflammation en réduisant la production de cytokines pro-inflammatoires et les dommages causés aux acides gras de vos cellules.
  • Le champignon Siitake, apprécié par les Chinois et les Japonais depuis les temps anciens, le shiitake est vénéré pour ses propriétés stimulant l’immunité et son goût légèrement fumé.
  • L’eau de qualité : malheureusement trop de gens boivent des boissons gazeuses, du café, et autres liquides très acides. C’est pourquoi tant de professionnels de la santé insistent sur le fait que l’eau (de qualité) est la meilleure boisson non seulement pour réduire le risque de troubles inflammatoires, mais aussi pour hydrater notre corps et aider à l’élimination des toxines.
  • Les graines de lin : Les lignanes et les acides alpha-linolénique qu’elles contiennent contribuent à pourvoir un grand élan de bonté anti-inflammatoire. Elles sont faciles à rajouter dans une soupe ou un smoothie, ou à saupoudrer sur tous les plats que vous pouvez faire. Leur teneur en oméga-3 en font un incontournable de l’alimentation anti-inflammatoire.

Vous souhaitez ralentir le rythme ?

Inscrivez-vous pour recevoir mes inspirations et conseils pour retrouver le goût des bonheurs simples

FacebookTwitterPinterest
FacebookTwitterPinterest