Votre intérieur est surchargé d’objets dont vous ne savez plus que faire ? Cela vous déprime de voir vos placards déborder de tous les côtés ? Vous le savez bien : il va falloir désencombrer votre maison, pièce par pièce. Ce qu’il vous manque : un petit coup de pouce pour vous y mettre ! Voici une liste (non exhaustive) des avantages à faire du vide chez soi, qui va vous donner de la motivation. Cet article vous fera aussi entrevoir les bienfaits de la tendance minimaliste. Alors, pourquoi désencombrer sa maison ? Pour toutes les raisons suivantes…

… Gagner de l’espace

Le premier bénéfice, le plus évident, est de dégager de la place chez vous. Dans les villes où la densité de population s’accroît, la pression immobilière est telle qu’à budget constant, les logements sont de plus en plus petits. Il faut donc optimiser l’espace. Or, notre tendance à l’accumulation est peu compatible avec cette contrainte. Faire du tri, ranger et éliminer devient nécessaire pour conserver un minimum d’espace vital. Oui, « vital », car pour vivre, nous avons besoin de respirer, bouger, être en mouvement. D’ailleurs, les architectes sont unanimes : l’intérieur idéal doit permettre une circulation fluide.

« Espace, lumière, ordre, voilà ce dont l’homme a besoin pour vivre, autant que de nourriture ou d’un lit ». Le Corbusier

… Se dégager du temps

Dans un intérieur ordonné, il est plus facile de faire le ménage. Pas besoin de déplacer les vingt-cinq bibelots des étagères avant de faire les poussières, un coup de chiffon et hop, c’est fait ! Vous voyez l’idée ? Lorsque nos affaires sont rangées, on perd aussi moins de temps à les chercher avant de nous en servir. Mieux : si elles sont placées en fonction de leur usage, c’est-à-dire à proximité du lieu d’utilisation, c’est plus efficace encore. Imaginez tous ces petits moments additionnés à la fin de la semaine : vous préféreriez profiter plus agréablement de ce temps (une séance de méditation, une marche dans la nature, un apéro…), n’est-ce pas ? 

… Faire des économies

se degager du temps

Selon l’ADEME, l’Agence de la transition écologique, le poids total de toutes nos possessions représenterait en moyenne 2,5 tonnes (source : « Ces objets qui pèsent lourd dans notre quotidien »). Sans nous en rendre compte, nous accumulons des tas d’objets au fil de temps, alors que nous n’en utilisons qu’une petite partie. C’est la Loi de Pareto : nous nous servons de 20 % de nos appareils, 80 % du temps. Ou encore, nous portons 20 % de notre garde-robe, 80 % du temps. Faites le test : listez tout ce qui vous appartient (attention, vous risquez d’être surpris). Prenez ensuite cette liste et demandez-vous : de quoi vous servez-vous régulièrement ? Qu’est-ce qui est superflu ? Que pourriez-vous donner, vendre ou jeter ? Tout ce volume d’objets représente un coût : location de box, habitation plus grande, assurance, frais de déménagement, etc. Faire le tri permet de prendre conscience de notre consommation et de nos dépenses.

La minute slow article presse

La Minute Slow

Connaissez-vous la méthode BISOU ? Développée par Marie Duboin et Herveline Giraudeau dans le livre « L’abus de consommation responsable rend heureux ! » (éditions Eyrolles), cette technique vous incitera à vous poser ces 5 questions avant tout nouvel achat :

  1. BESOIN : à quel besoin cet objet est-il censé répondre ?
  2. IMMÉDIATETÉ : dois-je l’acheter immédiatement ?
  3. SEMBLABLE : ai-je déjà quelque chose de semblable (qui pourrait aussi faire l’affaire) ?
  4. ORIGINE : quelle est l’origine de cet objet ?
  5. UTILE : me sera-t-il vraiment utile ?

… Mieux se connaître

Au début, il vous apparaîtra difficile de vous séparer de certains de vos objets. Mais, vous allez progressivement apprendre à évaluer chaque objet et à décider : je le jette, je le donne, je le vends ou je le garde. En répétant l’opération et en progressant ainsi, non seulement vous allez désencombrer votre maison, mais par la même occasion, vous allez développer votre connaissance de vous-même et votre assertivité. Plus confiant en votre capacité à prendre des décisions, vous reprenez le contrôle de votre vie : c’est vous qui possédez ces objets, et non l’inverse.

« La simplicité est la sophistication suprême » Léonard de Vinci

… Être en meilleure santé

On l’a expliqué précédemment, le ménage est d’autant plus facilité que l’espace est désencombré. Votre logement s’en trouvera plus propre, sain, aéré. D’ailleurs, la base du Feng Shui est la propreté des lieux et la circulation de l’énergie vitale (le « Chi »). On parle aussi d’une maison qui respire, comme si elle était vivante. Rentrer chez vous devrait systématiquement vous permettre de vous ressourcer, de vous recharger en énergie positive. Par exemple, après une journée intense passée dans la ville, pleine de distractions pour vos sens, un intérieur simple et dépouillé procure apaisement et repos.

… Se libérer l’esprit

se libérer du temps

Les objets peuvent aussi être encombrants mentalement. En faisant du vide dans sa maison, on libère également de l’espace dans sa tête. Toutes les questions liées à nos possessions génèrent de la charge mentale : comment stocker, ranger, déplacer, nettoyer, réparer, protéger, etc. De même, trop de choix ou de tentations peuvent causer du stress. C’est ce qu’on appelle le « paradoxe du choix ». Envisagez le désencombrement avec l’objectif de retrouver le sens des priorités, l’harmonie et l’alignement avec vos valeurs profondes. Dans son livre « L’art de la simplicité », Dominique Loreau démontre très bien en quoi simplifier sa vie, dans tous les domaines, vous rendra plus zen.

Pour aller plus loin dans votre quête de sérénité, Je vous conseille également l’article « Les clés pour réussir sa détox digitale ». Avec tous ces conseils, vous entrerez dans la slow life avec des bases solides.

… Aller de l’avant

Libéré du poids des choses, de ce fardeau émotionnel, vous vous sentirez plus disponible pour vivre de nouvelles aventures et éprouver le sentiment de « voyager léger ». En effet, désencombrer oblige à lâcher prise, mais aussi à adopter une posture d’ouverture à la nouveauté et à l’inconnu. Délivré du superflu, vous vous détachez des souvenirs associés aux biens matériels et envisagez plus facilement l’avenir. Votre intérieur épuré devient une page blanche invitant à écrire un nouveau chapitre de votre vie. De plus, n’avoir que peu d’objets, consciencieusement choisis et de qualité, apporte sécurité et réconfort. Ce qui vous rend plus sûr et solide pour affronter le monde extérieur.

Désencombrer sa maison est donc source de bien-être

D’après le Larousse, le bien-être est un « état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit ». Désencombrer votre maison est bénéfique pour votre physique et pour votre mental, donc source de bien-être ! CQFD.

Vous célébrerez votre petite victoire en prenant des photos de votre désencombrement avant/après : quelle satisfaction du travail accompli ! Quel plaisir d’admirer votre intérieur ordonné et vos objets préférés à nouveau mis en valeur ! En bonus, vous pourrez vous féliciter de vos actions positives : ce que vous avez donné ou vendu a pu rendre service à quelqu’un. Consommateur plus responsable, vous contribuerez à répandre les bienfaits d’un mode de vie plus slow et plus respectueux de l’environnement.

Merci à Laetitia Gentili

Vous souhaitez ralentir le rythme ?

Inscrivez-vous pour recevoir mes inspirations et conseils pour retrouver le goût des bonheurs simples

FacebookTwitterPinterest
FacebookTwitterPinterest