Consommer de façon raisonnée vous tient à cœur ? Honorer le travail fait par les artisans et les créateurs d’art est important pour vous ? Vous êtes peut-être déjà adepte du slow made ! Le slow made – un mouvement tourné vers l’avenir – consiste à fabriquer des objets, des meubles et autres biens matériels, de façon éthique. La base de ce concept ? Un facteur précieux : le temps. Prendre le temps de penser un produit, de le concevoir, le mettre en forme et le matérialiser, tout en s’inscrivant dans une démarche responsable vis-à-vis des humains et de la planète. Tels sont les enjeux auxquels répond le slow made. Plus concrètement, en quoi le slow made constitue-t-il une nouvelle façon de ralentir ? Voici un tour d’horizon de ce lifestyle éthique, qui a le vent en poupe.

Le Slow Made, un concept prometteur et sensé

Qu’est-ce que le Slow Made ?

Le Slow Made, qui signifie littéralement “fabriqué lentement” est un mouvement apparu en 2012, à la suite de la volonté de certains corps de métiers d’adopter une philosophie et un mode de travail plus sensés et éthiques. Un des objectifs premiers du slow made est de dire stop au rythme effréné propre à la production industrielle. L’idée est de faire place à une méthode de travail et une attitude engagées dans une démarche de développement  durable. 

La révolution industrielle et le développement de la société de consommation ont mis à mal l’artisanat. On peut dire que ce dernier a été emporté dans le tourbillon de la société de consommation. Heureusement, grâce au slow made, on remet l’accent sur le temps et les fabrications manuelles. Exit les pressions temporelles liées à la production en masse. Le temps est de nouveau une priorité et un garant du savoir-faire et du respect des humains, de l’environnement et de la biodiversité.

Vous l’aurez compris, l’objectif fondamental du slow made est de replacer le temps au cœur des métiers d’art. Avec une cadence de travail ralentie, les créateurs sont plus à même de se lancer dans une réflexion approfondie pour élaborer des projets éthiques. La conception, l’emploi de matières premières, la mobilisation d’acteurs pour réaliser le projet de création, l’impact environnemental lié à la création … tout y passe ! Le résultat ? Une démarche de création plus slow qui fait appel à un savoir-faire authentique et place l’humain et l’environnement en son centre.

Le Slow Made, entre éthique et transmission

Le Slow Made se veut minimaliste et durable. Les meubles et objets conçus de façon slow n’ont pas de fioritures et ont vocation à durer. Si vous êtes sensibles aux valeurs propres à l’artisanat, que sont la solidarité, l’unicité, la créativité et l’application, alors le Slow Made pourrait bien vous plaire. Sans compter la dimension écologique au cœur de cette démarche ! À travers l’usage de matériaux éco-responsables et un savoir-faire unique, l’artisan démontre son engagement et ses convictions en œuvrant de façon éthique. Le slow made répond donc pleinement aux enjeux environnementaux de notre époque. 

Des valeurs qui ne demandent qu’à être partagées au plus grand nombre ! D’ailleurs, la transmission est partie intégrante du slow made. C’est aussi en ce sens que la démarche se veut slow. Prendre le temps de communiquer, d’initier, d’expliquer pour finalement transmettre un savoir-faire, parfois ancestral, de façon à faire perdurer les traditions dans le temps. Cela crée alors un cercle vertueux puisque vous êtes amené à transmettre et sensibiliser à votre tour. Bien plus qu’une simple méthode de travail, le slow made est une philosophie. 

Le Slow Made, une nouvelle façon de ralentir aux multiples avantages 

Agir en faveur de l’environnement grâce au Slow Made

Rien de tel que d’honorer les métiers liés à l’artisanat et à l’art. Toutes les occasions sont bonnes pour profiter du savoir-faire et du talent des artisans, chers à nos cœurs. Que ce soit pour faire plaisir à vos proches ou bien pour agrémenter votre foyer, voire votre bureau, un objet artisanal ou simplement artistique fera des heureux. Outre l’esthétisme recherché et la qualité indéniable des objets, des accessoires et des meubles fabriqués avec application, recourir au Slow Made vous permet également d’agir en faveur de l’environnement. 

En effet, faire le choix d’opter pour des produits issus du slow made, c’est agir de façon responsable. Dès que vous préférez un bien créé par un artisan ou un artiste ancré dans une démarche Slow à un produit industriel, vous faites preuve d’engagement pour la planète. Autrement dit, lorsque vous sélectionnez des produits authentiques qui résultent d’un travail orienté vers le développement durable, vous devenez un “consomm’acteur”. En plus de contribuer activement au nouveau monde de demain, vous valorisez l’artisanat. Vous le constatez sans doute déjà, l’artisanat remonte en flèche, et ce, pour notre plus grand bien. Avec une sélection de matériaux écologiques ou bio-sourcés, les créateurs Slow Made participent à la préservation de l’environnement. 

Développer une consommation identitaire avec le Slow Made

Le Slow Made, en plus de répondre aux enjeux environnementaux, vous permet aussi d’affirmer votre identité. Cela se traduit par exemple par des objets sur-mesure, personnalisés et pensés pour vous par l’ébéniste du coin. C’est un moyen de repenser votre consommation en faisant le choix de produits qui vous ressemblent plus et sont en accord avec vos valeurs.

Le slow made fait parfois référence aux métiers d’antan qui refont surface, mais également à des métiers bien connus et ancrés dans la culture française, tels que la boulangerie et la chocolaterie artisanales, ainsi que tous les autres métiers de bouche qui caractérisent la slow food. Le rapport à l’humain est renforcé avec la démarche Slow. On prend le temps de discuter, de questionner, de contempler. 

Plébisciter le slow made pour privilégier la qualité à la quantité 

Moins acheter pour acheter mieux. C’est aussi l’objectif du Slow Made. Dans un souci d’économie, c’est-à-dire de réduction des possessions, le Slow Made invite à préférer la qualité à la quantité. 

C’est donc tout à fait logique que les objets et autres fabrications issus de ce mouvement soient vendus à un prix juste. Ce prix inclut le temps accordé au processus de développement et à la fabrication du produit. 

Des produits nobles et de qualité, tels que le bois et le verre, sont à l’honneur dans des créations originales qui sont, bien souvent, uniques. Plutôt tentant, n’est-ce pas ?

Vous l’aurez compris, avoir recours au Slow Made est une alternative sensée et bénéfique, aussi bien pour les humains que pour l’environnement. Il permet d’être davantage aligné avec ses valeurs et convictions. Cet article vous a donné envie de vous initier au slow made ? Pour une vie toute en douceur, découvrez aussi le slow travel, ou comment voyager en prenant bien le temps ! 

Anaïs Le Hellaye

Vous souhaitez ralentir le rythme ?

Inscrivez-vous pour recevoir mes inspirations et conseils pour retrouver le goût des bonheurs simples

FacebookTwitterPinterest
FacebookTwitterPinterest